Le passage.

21 janvier 2020

La Beachcom

96

.
Mouais, Mouais, Mouais,
Mouais.
– J’avais décidé d’un commun accord avec moi même en fin d’après midi de me taper une paire de kilomètres afin de voilà quoi, pour mon bien être de m’oxygéner le cerveau & Mouais bon de me soulager de quelques kilos aussi à y être.
De retour à proximité de mon antre, je viens à me retrouver devant un passage piéton.
Vous savez le truc, le machin où vous pouvez normalement traverser en toute sécurité.
Et là, beh pas moyen de traverser !
Un court moment, je me suis cru dans une grande ville aux heures de pointe alors que ce n’est que la Ville de Narbonne !
À chaque fois que je tentais de traverser, une carrette (en chetemi) m’en empêchait en klaxonnant.
N’étant pas de nature, j’ai pris mon mal en patience…
– Mouais Beach, c’est le manque de civisme de certaines personnes d’ici ou d’ailleurs.
– Beh oui Teddy !
Et puis y’ un mec en moto qui a tout bloqué en me balançant :
– Hey Beach, vas y poto ! C’est à toi !
J’ai failli aller lui faire une bése (bise en chetemi) !!!
Mais bon euh non…
Bon en attendant demain je pense que je vais me coucher sur le passage piétonnier tin.
– Espéce de Grand Fada va bè !
– Allez pour ma part, juste un bon bain à la verticale car bien mérité !
Je vous salute les Bow’s Mouton’s.

À propos de Beachkikou

Mon clavier est mon arme. Mon humour est mon armure.

Voir tous les articles de Beachkikou

Inscrivez vous

Abonnez-vous à notre newsletter pour recevoir les mises à jour par e-mail.

Pas encore de commentaire.

Laisser un commentaire

Un sourire par jour |
Lesantirecettes |
Augresdemesconneries |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | Humour en fête
| Bim ! Dans l'aidant !
| Datestone1